The French Connection | Winter 2015

. Issue IV | January 28, 2015


Le départ de Thérèse Sabaryn

Thérèse Sabaryn with PorcellinoReconnaissez-vous l'enseignante sur cette photographie ?    

De Waterloo à Hollywood…

Ray Dugan's bayeux tapestryLe passe-temps d’un ancien professeur du département attire l’attention d’Hollywood.

Les réussites de 2014 !
 

French graduate students presenting at the Soirée des TalentsSoulignons les réalisations de nos étudiant(e)s.

What's new with us?

A few links to keep you informed:

Cercle français - Our student group, le Cercle français, is always planning fun, social events.

Quintessence - Our graduate student newsletter, full of  original works by our talented grad students.

Department Events - Check back often to see what we're up to!

What's new with you?

It's always great to hear from alumni. We'd love to know what you are up to, so please send an email to Kathleen St. Laurent.

 

Le départ de Thérèse Sabaryn

Thérèse Sabaryn

Avez-vous reconnu celle que l’on voit sur ces photographies ? Si vous avez étudié au département, vous avez certainement été un ou une de ses élèves : il s’agit de Mme Thérèse Sabaryn, notre spécialiste des cours de français oral qui enseigne ici depuis 1975 et qui prendra sa retraite à la fin du trimestre d’hiver 2015.

Ses anciens étudiants se rappellent tous qu’elle est très exigeante mais en gardent un bon souvenir parce qu’ils ont beaucoup appris avec elle. C’est pour cela que, lorsqu’ils la voient dans la rue ou au restaurant, ils l’arrêtent pour lui parler (ce qu’elle aime beaucoup; n’hésitez pas à le faire !).

En plus de se dévouer pour ses cours, Thérèse a toujours donné beaucoup de son temps au département. Très impliquée dans toutes les activités, elle était aussi la personne-ressource pour nos étudiants étrangers et elle s’est toujours assurée qu’ils soient bien accueillis et bien installés. Ils n’ont que de bons mots à son sujet, soulignant surtout son sourire et sa disponibilité.

Si elle sait déjà que le contact avec les étudiants lui manquera après son départ, elle a de nombreux projets, notamment faire du bénévolat auprès des jeunes, en Haïti ou à Montréal. Pas question pour elle de s’ennuyer mais nous, nous allons nous ennuyer d’elle. Le département ne sera pas le même sans toi, Thérèse. Enseignant la prononciation avec des chansons et le partitif avec une recette de crêpes, tu as toujours montré que la grammaire est inséparable de la culture. Tes étudiants, comme tes collègues et amis, ne l’oublieront pas. 

---

Do you recognize the person in these photos? If you have been a student in the department, you have surely been one of her students. Thérèse Sabaryn has been the department’s oral language specialist since 1975. She will be retiring at the end of April 2015. Her former students have fond memories of her as a tough, but very effective teacher who taught them a lot.

Her innovative and interactive teaching methods included teaching pronunciation through popular songs and grammar using a recipe for crêpes (yum!) 

In addition to being a devoted teacher, Thérèse gives a lot of her time outside of the classroom by participating in department activities and by taking our incoming international students under her wing. She becomes a second family member to these students, making sure they have comfortably settled into Waterloo. Her helpfulness and her smile are what these students will remember forever.

The constant contact with students is what Thérèse will miss most about teaching at the University, but she’s already got plans to volunteer with youth in Haiti or in Montreal. We’re sure she is looking forward to all of these new adventures in this next chapter of her life, but she will be greatly missed by the department.  .
 

Thérèse, nous te souhaitons la meilleure des chances dans tous tes projets et n’oublie pas de nous donner des nouvelles !

Cafés-Rencontres de 2014/2015

21 janvier 2015

Jean-Pierre Thomas,
spécialiste en littérature canadienne en français,
York University, Glendon

18 mars 2015

Katherine Rehner
spécialiste de sociolinguistique et de l'analyse du discours,
University of Toronto

27 avril 2015

Convergences,
Café-Rencontre des étudiants des 2e et 3e cycles

 

De Waterloo à Hollywood…

Ray Dugan and the bayeux tapestry

Ray Dugan and his reproduction of the  Bayeux Tapestry
Photo Credit: David Bebee/Waterloo Region Record

Connaissez-vous la tapisserie de Bayeux? Réalisée entre 1066 et 1082, elle est souvent considérée comme une des premières « bandes dessinées ». Eh bien, nous en avons une reproduction ici, à Waterloo, de la main d’un ancien professeur du département, M. Ray Dugan. Professeur à l’Université de Waterloo de 1968 à 1996, il a découvert la tapisserie de Bayeux dans les années 80. Ce fut le coup de foudre. Il a acheté, au magasin de souvenirs du musée, une trousse pour reproduire une partie de la tapisserie, mais ce n’était pas suffisant : il voulait la recréer en entier. C’était un immense projet : elle mesure 50 cm de large... et 70 m de long!
 
Ce travail l’a occupé à temps perdu pendant 11 ans, de 1985 à 1996, et lui a ouvert des portes inattendues : la tapisserie est régulièrement présentée dans des musées et on lui demande encore de faire des conférences pour en parler. Il a même reçu un appel de Los Angeles pour lui demander s’il était possible de lui emprunter sa tapisserie pour un film de George Clooney, The Monuments Men. Si vous avez vu ce film, vous avez vu sa tapisserie! M. Dugan a abandonné ce passe-temps, mais il se garde bien occupé : non seulement il fait de la peinture, mais il vient aussi de publier un livre permettant d’apprendre les danses écossaises! Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a de multiples talents. Pour en savoir plus sur sa fameuse tapisserie, visitez son site Internet ici
 

---

Have you heard of the Bayeux tapestry? Created between 1066 and 1082, the tapestry is often referred to as the first comic trip. Lucky us, we have a reproduction right here in Waterloo, made by a former professor from our department, Ray Dugan. Professor at the University of Waterloo from 1968 to 1996, Ray discovered this tapestry in the 80s. It was love at first sight. Ray found a tapestry reproduction kit with a section of the tapestry at a museum gift shop… but this wasn’t enough, he wanted to make the whole thing! This was a huge undertaking, the tapestry measures 50 cm wide… and 70 meters long!

From 1985 to 1996, over 11 years, Ray worked on the tapestry in his spare time. The tapestry has opened many unexpected doors: while it is regularly featured in museums and the focus of many invited guest lectures, it has also earned Ray a call from Hollywood asking if the tapestry could be borrowed for a film starring George Clooney, The Monuments Men. If you've seen the film, you’ve seen the tapestry! Ray has given up this pastime, but is staying quite busy. Not only does he paint, but he just finished a book on Scottish dancing! Learn more about this famous tapestry on Ray Dugan’s website.    .

Learn more about our undergraduate exchange programs and take a look at the videos our students have made.


If you would like to contribute to the Department of French Studies, please contact Guy Poirier or donate online.

 
 

Les réussites de 2014 !

Amanda Cloutier
L’année 2014 a été fort occupée pour notre département qui a notamment tenu sa toute première Soirée des talents. Ce fut un succès: les étudiants et les professeurs ont été nombreux à participer, au grand plaisir du public. Prenons d’abord un instant pour féliciter toute la cohorte de nos étudiants qui a gradué en 2014. Nous tenons aussi à souligner quelques réussites
 
  • Amanda Cloutier, étudiante de notre département, a été choisie pour prononcer le discours d’honneur lors de la remise des diplômes de la Faculté des Arts au mois de juin , un honneur bien mérité qui a souligné l'engagement exceptionnel d'Amanda envers l'Université de Waterloo, à l'intérieur et à l'extérieur de la salle de classe.
  • Lors de la cérémonie célébrant les réussites au sein de la Faculté des Arts, notre collègue Kanstantsin Tsedryk s'est vu décerné un prix pour la qualité exceptionnelle de son enseignement.
  • Enfin, six étudiants ont complété une maîtrise en Études françaises en 2014. Parmi eux, trois ont proposé des mémoires ou des thèses, tous portant sur des sujets fort originaux :
    • Fay Brotherston, MA, Mémoire
      Des rêves partant en fumée :   La représentation de l’immigration clandestine au Maghreb chez Boualem Sansal, Antonio Lozano et Hamid Skif
    • Ali Ives, MA, Mémoire
      ​Le déclin de l'idéal utopique : l'uchronie dans La Trilogie de la Lune de Johan Heliot
    • Megan McLeish, MA, Thèse
      Les thèmes nationalistes dans la chanson folk et la chanson québécoise pendant les années 1960 et 1980 au Canada: Une étude de Stan Rogers et de Gilles Vigneault.
---
 
Kanstantsin - Faculty Award

The Department celebrated many new and noteworthy achievements in 2014 including its first Soirée des talents, a huge hit with students and professors alike who showed off their special talents. The Department would like to congratulate the graduating class of 2014 and recognize some other wonderful achievements:

  • Our own graduate, Amanda Cloutier, was chosen as the Faculty of Arts Valedictorian, an honour that was well merited by this student who showed a great commitment to UWaterloo both inside and outside of the classroom.
  • Kanstantsin Tsedryk was the deserving recipient of an Outstanding Teaching Award from the Faculty of Arts.
  • Finally, six students completed their Masters in French Studies in 2014. Among these students, two prepared mémoires and one prepared a thesis. The following is a list of their intriguing topics :
    • Fay Brotherston, MA, Mémoire
      Des rêves partant en fumée :   La représentation de l’immigration clandestine au Maghreb chez Boualem Sansal, Antonio Lozano et Hamid Skif
    • Ali Ives, MA, Mémoire
      ​Le déclin de l'idéal utopique : l'uchronie dans La Trilogie de la Lune de Johan Heliot
    • Megan McLeish, MA, Thesis
      Les thèmes nationalistes dans la chanson folk et la chanson québécoise pendant les années 1960 et 1980 au Canada: Une étude de Stan Rogers et de Gilles Vigneault.