Vous êtes ici

Poisson d'avril !

Poisson d'avril !

april foolsLe numéro de Quintessence paraît un premier avril ! C’est donc  l’occasion pour la rédaction de revenir aux origines incertaines de cette fête de la farce !

L’histoire nous amène au seizième siècle, ou l’année commençait  alors le 1er avril. C’était sans compter sur Charles IX qui avec son édit de Roussillon décida de changer la date du nouvel an au 1er janvier.

Malheureusement, au seizième siècle, peu de villageois avaient la télévision ou le téléphone et encore moins nombreux étaient ceux qui savaient se servir d’internet.  Le roi Charles IX a donc eu bien des malheurs à faire passer la nouvelle de ce changement fatidique de date.

De ce manque de technologie évident a résulté le fait que beaucoup de gens ont continué de célébrer la nouvelle année le 1er avril, devenant ainsi la risée des gens bien informés qui avaient pris des cours d’informatique à L’Apple Store.

En anglais, April fools’ Day désigne précisément ces personnes, appelées « fools » ( «idiots »), qui continuaient de célébrer la nouvelle année le 1er avril.

Dans les pays francophones, la tradition veut que chacun essaye de coller un poisson dans le dos des autres. Même si le symbole du poisson est toujours inconnu et disputé, certains pensent qu'il a été choisi car c’est le dernier signe zodiacal d’hiver, Krysteena Gadzala a sa propre explication au phénomène du poisson dans le dos.

Selon elle, Charles IX, était atteint de « fishophobie », la peur des poissons. En effet, depuis que son frère, Jean-Claude VIII, fils de Patrick V et Françoise IV, l’a poussé dans la rivière aux poissons, Charles IX a nourri une peur irraisonnée des créatures aquatiques. Tellement irraisonnée qu’elle l’a poussé à cesser toute activité reliée à la pêche. Devant la rage du peuple courroucé,  Charles IX a finalement ré-ouvert la pêche, un jour par an, le 1er avril de 6 heures du matin à 12h.

En son hommage, les peuples francophones célèbrent Charles IX en scotchant des poissons en papier dans le dos des autres.

Pour finir, la palme d’or du meilleur poisson d’avril est à remettre aux Anglais qui, en 1957 par le biais de la BBC, ont fait croire aux téléspectateurs de l’émission Panorama que la Suisse avait connu une année particulièrement fertile pour la culture de la…spaghetti. Après cette émission, des milliers de téléspectateurs ont appelé afin de savoir comment se procurer ce fameux «  arbre à spaghettis ».

Sans nul doute, cet arbre aurait fait un tabac auprès des étudiants.

Bonne fête à tous !

                                                                        Thomas Choukroun

La farce de la BBC est consultable ici

Topics: