Vous êtes ici

Quintessence, Editorial, Automne 2013

  La valse recommence   

      À la manière d’une valse lancinante et répétitive, Automne arrive avec ses gros souliers, portant dans sa sacoche les feuilles rougeâtres que les arbres ont nonchalamment laissé tomber. Automne apporte aussi les douces senteurs des citrouilles, la chaleur réconfortante d’un feu de bois, les odeurs épicées de nos boissons préférées. Malheureusement, Automne sait aussi se faire capricieux. Quand il montre les dents et nous accule de ses rafales de vent passagères mais violentes; quand il prend des citrouilles en otage pour nous asséner ses sourires terrifiants à la lumière d’une bougie. Chaque année, les mêmes craintes. Chaque année, les mêmes plaisirs. Chaque année, la même danseIl est difficile de trouver la nouveauté dans cette valse d’automne qui reste inchangée et qui décharge ses cadeaux empoisonnés. Pas d’inquiétude à avoir cependant ! Si Automne est avare en changement, Quintessence combine avec brio le vieux et le nouveau !

      Vous l’aurez remarqué, le journal des étudiants du Département d’études françaises fait peau neuve ! Vous pourrez profiter des avantages du blog : navigation plus claire et mieux classifiée, dans le but de rendre l’expérience de lecture bien plus confortablePour parler de nouveautés, la tradition veut que les petits nouveaux du département viennent nous parler d’eux. Dans ce numéro, vous pourrez découvrir Flavie Épié qui nous vient tout droit de l’Université de Nantes et qui a eu la gentillesse de nous donner un petit avant-goût du mémoire qu’elle a écrit sur James Joyce. Elle se propose d’analyser l’évolution du concept de personnages dans l’Ulysse de Joyce. Quiconque qui connait un tant soit peu le gigantesque travail de Joyce sur ce livre ne peut qu’imaginer la montagne d’embûches et de contretemps que Flavie a surmonter pour pondre finalement ce mémoire dont elle nous offre gracieusement un extrait dans ce numéro.

En ce qui concerne les mémoires et les études, Caroline Tenesi n’est pas en reste. Celle qui a complété avec succès sa maîtrise de civilisation britannique à La Sorbonne-Nouvelle (Paris III) a également eu la chance de peaufiner son expérience d’enseignement au Royaume-Uni.  Dans un entretien auquel elle a eu l’amabilité de répondre, elle expose les différences qu’elle a notées entre les deux systèmes d’enseignement. 

      Pour ce qui est des rencontres, ce premier semestre a eu sa dose d’exclusivités et de beaux moments de partage. Les cafés-rencontre ont tenu leur promesse de divertissement et ont réussi dans leur mission éducative.  Ainsi, Joseph Acquisto, professeur à l’Université du Vermont, est venu ouvrir la valse des conférences d’automne. Pour cette première réunion informelle, professeur Acquisto est venu nous parler de Baudelaire et de Benjamin Fondane. Plus tard, il a accepté de répondre aux questions de Coleen Even qui traitent autant de sa présentation que de ses travaux sur l’intermédialité. 

Le mois d’octobre a vu l’arrivée de France Daigle dans le Département d’études françaises, qui est venue nous lire quelques pages de son dernier roman qu’elle a intitulé «  Pour sûr ». À mi-chemin entre humour dérisoire et réels questionnements sur le statut du français en Acadie, France Daigle a captivé l’audience grâce à son humour et son franc-parler. Tirzah Balzer a eu la chance de partager quelques minutes avec la lauréate du prix du Gouverneur Général 2012 et nous en offre le compte-rendu dans ce numéro.

      Enfin, Il convient de saluer l’excellente initiative lancée par Coleen Even: vous verrez dans ce numéro ainsi que dans les deux prochains, des entretiens décalés avec les professeurs du département. Ces entretiens ne visent non pas à découvrir quel genre de professeurs ils sont, mais plutôt quel genre d’étudiants ils étaient. L’objectif est double : permettre aux étudiants de voir qui se cache derrière leurs enseignants et donner la possibilité aux professeurs du département de mieux se connaitre entre eux.

A cette salve de nouveautés viennent s’ajouter les traditionnelles créations des étudiants. Vous pourrez donc y découvrir poèmes, chansons, recettes et réflexions de toutes sortes afin d’entrer dans la valse automnale sans faire le moindre faux-pas ! 

                                             Thomas Choukroun & Krysteena Gadzala

Topics: