Cadre conceptuel

Ce qui est mesuré, ce dont on parle

L’ICM est guidé par un cadre conceptuel qui, au lieu de cibler seulement l’économie, inclut d’autres aspects cruciaux de la vie des gens qui mènent à un mieux-être amélioré. Par suite de consultations avec le public canadien, des experts internationaux et canadiens, ainsi que d’une analyse environnementale, un cadre conceptuel composé de huit domaines interconnectés a émergé.

Le cadre de l’ICM adopte une approche systémique et cerne les points d’appui fondamentaux qui ont un impact positif sur notre mieux-être dans plusieurs domaines – Dynamisme communautaire, Participation démocratique, Éducation, Environnement, Populations en santé, Loisirs et culture, Niveaux de vie et Emploi du temps.

Le cadre conceptuel de l’ICM

Indice Canadien du Mieux-Etre

Le cadre de l’ICM fournit un portrait complet du mieux-être, en incorporant un ensemble de 64 indicateurs sociaux, de santé, économiques et environnementaux importants qui contribuent à la qualité de vie globale.

Collectivement, cela fournit le fondement de notre produit distinctif, l’indice composé ICM, ainsi que le moyen de suivre les progrès du Canada relativement au mieux-être au cours du temps.

Le cadre de l’ICM incite les gens à remettre en question la façon dont les décisions sont actuellement prises, ainsi qu’à envisager d’autres façons de favoriser une meilleure qualité de vie pour tous les Canadiens et une économie saine. L’utilisation du cadre conceptuel, même sans les données, a le potentiel de changer la façon dont les Canadiens réfléchissent et agissent relativement au mieux-être. En rassemblant les organisations, représentant les huit domaines ou un bon nombre d’entre eux, pour nous attaquer aux défis dans une portion du système, les améliorations peuvent se manifester dans plusieurs domaines et dans le mieux-être global.

Pour voir des exemples de la façon dont le cadre de l’ICM est utilisé au Canada, consultez la section Communauté des utilisateurs.

Retour au début