The French Connection | Fall 2015

.Issue V | September 29, 2015


Sur les traces des découvreurs francophones 

Research assistants shooting Youtube video

Les assistantes de recherche Monika Sosnowski et Sarah Reilly pendant le tournage de leur série.

Une mine d'informations sur les premiers contacts entre voyageurs français et autochtones dans la région des Grands lacs
 

D'étudiante à bibliothécaire

BooksLe parcours d'une ancienne

Remise des diplômes 2015

Diploma and capFélicitations à nos diplômés !

What's new with us?

A few links to keep you informed:

Cercle français - Our student group, le Cercle français, is always planning fun, social events.

Quintessence - Our graduate student newsletter, full of original works by our talented grad students.

Department Events - Check back often to see what we're up to!

What's new with you?

It's always great to hear from alumni. We'd love to know what you are up to, so please send an email to Kathleen St. Laurent.

 

La recherche en ligne : du XVIIe siècle à YouTube 

L'Ontario français et ses premiers textes Youtube Channel

La page Youtube de L'Ontario français et ses premiers textes.

Pour Sarah Reilly et Monika Sosnowski, l’été 2015 a marqué l’aboutissement de leurs études de premier cycle et le point culminant d’un magnifique projet subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et dirigé par le professeur François Paré : « L’Ontario français et ses premiers textes ». Dans une série de 12 vidéos mises en ligne sur YouTube, d’une durée moyenne de 3-4 minutes — accompagnées d’un « Making of » en deux parties et d’une introduction — les deux assistantes de recherche (assistées par Alicia Martin dans le second vidéo) sont passées maîtres dans l’art de présenter et de vulgariser les résultats de leurs travaux. Elles ne se contentent pas de partager leurs lecture et analyse des textes de voyageurs français dans la région des Grands Lacs de 1636 à 1761, mais nous invitent aussi à parcourir les lieux mêmes de ces explorations en y situant leurs tournages. Le spectateur curieux des premiers contacts entre Français et autochtones dans notre région trouvera ici une mine d’informations sur les acteurs essentiels d’une histoire encore méconnue, notamment Samuel de Champlain, Gabriel Sagard, Jean de Brébeuf, Pastedechouan, René-Robert Cavelier de La Salle, Louis Hennepin et René de Galinée. D’autres vidéos adoptent un angle thématique en traitant par exemple de la découverte des systèmes linguistiques autochtones, du rapport à l’espace nord-américain, de la notion d’acculturation dans le contexte spécifique du XVIIe siècle, de la place des femmes dans la culture huronne-wendat, des voyages entrepris par les autochtones en France, enfin des conceptions franco-européenne et autochtone du rêve et de la création du monde. Saluons au passage le choix du bilinguisme chez les animatrices et la facture très professionnelle de l’ensemble, qui forme un documentaire des plus pertinents en ce 400e anniversaire de présence francophone en Ontario.

---

For Sarah Reilly and Monika Sosnowski, the Summer of 2015 represented not only corresponded to the completion of their undergraduate studies in our department, but also marked the last stage phase of an outstanding research project funded by the Social Sciences and Humanities Research Council and supervised by professor François Paré : « L’Ontario français et ses premiers textes ». In the series of 12 short videos (3-4 minutes each) posted on YouTube and accompanied by an introduction and a two part « Making of », the research assistants (joined by Alicia Martin in the second video) presented the results of their research in a very lively and accessible way. Not only do they share their analysis of texts written by french voyageurs in the Great Lakes area in the 17th Century, but they also invite us to visit the sites of these first explorations by showcasing them as backdrops in their videos. Those who are interested in learning about the first encounters between French settlers and aboriginals in Ontario will find there a mine of information about major historical figures, such as Samuel de Champlain, Gabriel Sagard, Jean de Brébeuf, Pastedechouan, René-Robert Cavelier de La Salle, Louis Hennepin and René de Galinée, to name a few. Some videos highlight a specific theme, for example the discovery of autochtone languages, the relation to north-american territory, the process of acculturation in 17th Century, the crucial role of women in the wendat society, and the european and aboriginal concepts of dream and creation of the world. The assistants put great efforts into creating these videos in both French and English. The full series of impressive and professional videos is now available online, just in time for the 400th Anniversary of French Presence in Ontario. .

Cafés-Rencontres de 2015/2016

2 octobre 2015

Georgette LeBlanc,
écrivaine et artiste multidisciplinaire. 

23 octobre 2015

Peter Couto,
interprète simultané à l'Assemblée législative de l'Ontario.

20 novembre 2015

François Paré,
professeur au Département, membre de la Société royale du Canada.

18 mars 2015

Alexie Tcheuyap
spécialiste des cinémas africains et des dynamiques du populaire. Université de Toronto

avril 2015

Convergences,
Café-Rencontre des étudiants des 2e et 3e cycles

 

 

Entrevue avec une ancienne: Janique Melançon

Janique Melacon - Frost Library

Janique Melançon, une ancienne du Département d'études françaises, en poste à la bibliothèque Frost du collège Glendon.

Étudiante au baccalauréat en études françaises de Waterloo, Janique Melançon a par la suite complété à notre département une maîtrise avec mémoire, déposé à l'automne 2013. Passionnée de lecture, notre ancienne étudiante fait maintenant valoir ses compétences et son bilinguisme auprès des usagers de la bibliothèque Frost, au collège Glendon.

Peux-tu nous dire quelques mots de ton emploi actuel ? 

Actuellement, je travaille à la Bibliothèque Leslie Frost au Collège Glendon de l’Université York en tant qu’assistante aux bureaux de prêt et de référence.  Le Collège Glendon est un campus bilingue où nous offrons tous les services en français et en anglais. Puisque je travaille aux deux bureaux à la bibliothèque, j’ai l’occasion d’aider les étudiants, les membres du corps professoral et du personnel et les membres de la communauté avec leurs recherches, expliquant et fournissant tous les services que nous offrons à la bibliothèque.

My current job is as a reference and circulation assistant at the Leslie Frost Library of Glendon College, York University. Glendon College is a bilingual campus where we offer all our services in both French and English.  Working at both desks at the library allows me to help students, faculty and staff members, and community members with their research, explaining and providing all the services we offer at the library.


Comment ta formation en français t'a préparée au marché du travail en général et à ce poste en particulier ? 

Sans ma formation en français, il serait impossible de travailler dans mon poste actuel.  Nous accueillons et aidons de nombreux francophones, personnes bilingues et francophiles qui se sentent plus à l’aise en communiquant en français ou qui veulent pratiquer leur français.  Je communique avec les usagers de la bibliothèque en personne, par téléphone, par courriel et par clavardage et ma formation en français écrit et oral me sert énormément.  Je me considère très chanceuse de pouvoir aider les usagers de la bibliothèque dans leur langue maternelle, que ce soit l’anglais ou le français.

En ce qui concerne le marché du travail, tout le monde est au courant du fait que ce n’est pas le moment idéal pour chercher un emploi.  En étant bilingue, un très grand atout au Canada et partout dans le monde, de nombreuses portes nous sont ouvertes.  Par exemple, au Collège Glendon, il faut que tous les employés, peu importe le rôle ou le département, soient bilingues.    

Without my French education, it would be impossible for me to do my current job.  We welcome and help many Francophones, bilingual people, and Francophiles who either feel more comfortable communicating in French or who want to practice their French.  I communicate with patrons in person, by phone, by email, and by chat and my education in oral and written French is incredibly useful. I think that I am very lucky to be able to help library users in their first language, whether it is English or French.

With regards to the job market, everyone knows that this is not the ideal time to be looking for work.  Being bilingual, a huge advantage in Canada and around the world, many doors are open to us.  For example, at Glendon College, it is necessary that every staff member be bilingual, no matter their role or their department.

Rétrospectivement, quels sont tes meilleurs souvenirs des années passées au département d'études françaises de Waterloo?

J’ai de nombreux souvenirs qui me viennent en tête et il m’arrive souvent de réfléchir à mes années passées au département, les amis que je me suis fait et la formation que j’ai reçue (à l’intérieur de la salle de classe ainsi qu’à l’extérieur). L’ambiance amicale et collaborative du département d’études françaises de Waterloo me manque beaucoup ! Je vais vous partager un très beau souvenir de mon année à la maîtrise : tous les moments passés avec mes collègues de 2e et 3e cycle dans le bureau ML325.  L’amitié, les rires, les discussions fascinantes (et même les moins intéressantes), « Des hauts débats » et, le plus important, le soutien, me sont tous des souvenirs précieux.

I have so many memories that come to mind and I often reflect on my years spent in the department, the friends I made, and the education I received (both in and out of the classroom). I really miss the friendly and collaborative atmosphere of the French Studies department at Waterloo.  I will share one special memory with you from my year spent doing my Masters: all the moments spent with my graduate studies colleagues in our office ML325. The friendship, the laughter, the intriguing conversations (and even the less interesting ones), “Des hauts débats” and, most importantly, the support, are all cherished memories.

À long terme, quelle place souhaites-tu donner au français dans ta vie professionnelle et/ou personnelle ?

J’espère être capable de toujours travailler en français, mais sinon, il est certain que la langue française gardera une place extrêmement importante dans ma vie personnelle. J’utilise mon français pour communiquer avec plusieurs amis et ma parenté québécoise. Je continue à écouter des films et des émissions et lire des magazines, journaux et romans en français. En travaillant dans un milieu bilingue où j’ai accès à toutes ces ressources en français, ceci est facile, mais je vous encourage à profiter de la disponibilité de ce matériel en ligne et à votre bibliothèque pour pouvoir continuer à apprendre et améliorer votre français. Apprendre une langue est une tâche qui dure toute sa vie. 

I hope to always be able to work in French, but if not, the French language will forever hold an important place in my personal life.  I use French to communicate with many friends and with my family from Québec.  I continue to watch movies and television shows and read magazines, newspapers, and novels in French.  This is easy for me since I work in a bilingual institution where I have access to all these resources in French, but I encourage you to take advantage of the availability of this material online and at your library to continue to learn and improve your French.  Learning a language is a lifelong task.


Aurais-tu des conseils à donner à nos finissants à la recherche d'un emploi (lié au français) ?

Quand j’étais à la recherche d’un emploi à la fin de mes études et je considérais postuler à mon emploi actuel, j’hésitais parce que je n’avais aucune expérience de travail dans les bibliothèques. Le meilleur conseil qu’on m’a donné était : « Ils veulent une personne bilingue pour ce poste. Il est beaucoup plus facile d’enseigner le travail à faire dans une bibliothèque que d’enseigner une langue. »  Alors, mon conseil pour vous est exactement cela. N’ayez pas peur d’essayer quelque chose avec laquelle vous n’avez pas beaucoup d’expérience (ou même aucune!) ; vous êtes beaucoup plus capables que vous le pensez !

When I finished school and was looking for work and I was considering applying to my current job, I hesitated to apply because I did not have any experience working in libraries.  The best piece of advice I was given was, “They want someone bilingual for this job. It is a lot easier to teach someone how to work in a library than to teach them a language”. So, my advice for you is exactly that. Do not be afraid to try something with which you do not have a lot of experience (or even any!); you are far more capable than you think!  .

Learn more about our professor's research fields
 

Saviez-vous que vous pouvez faire une maîtrise en Études françaises à temps partiel ? Grâce à nos séminaires donnés en soirée, il est possible d’obtenir votre diplôme en deux ans tout en travaillant à temps plein ! Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

 
Did you know that you can complete a Masters degree in French Studies part-time? With our evening seminars, it is possible to obtain the degree in two years while working full time during the day! Please contact us for more information.
 

Remise des diplômes 2015 | Convocation 2015

Tara Collington at Convocation

Dr. Collington saluant le Président Feridun Hamdullahpur à la remise des diplômes du printemps 2015.

Je tiens à dire à toutes les étudiantes et tous les étudiants qui ont reçu leur diplôme ou qui ont reçu un prix, aujourd’hui, combien nous sommes fiers de vous. Nous admirons votre engagement envers vos études universitaires, votre passion pour votre langue d’adoption ou votre langue maternelle, le français. Nous espérons que vous n’oublierez jamais ces années passées avec nous au Département d’études françaises. Voussavez maintenant que faire des études en français, c’est bien plus que d’avoir un diplôme; c’est avoir vécu pendant vos plus belles années une riche expérience de vie qui vous prépare non pas uniquement à une carrière professionnelle, mais qui a changé à jamais votre vision des choses, et votre connaissance des cultures et des littératures de notre pays et du monde.

- Tara Collington, Directrice interimaire du département

Congratulations again to all our students who graduated in June 2015! The Department celebrated these student's achievements during a banquet on June 10th.

The Fall convocation takes place on Saturday, October 24th, 2015.

---

Toutes nos félicitations à nos étudiants qui ont obtenu leur diplôme en juin 2015 ! Le département a célébré leur réussite lors d'un banquet le 10 juin.

La collation des grades de l'automne aura lieu samedi le 24 octobre 2015. .

If you would like to contribute to the Department of French Studies, please contact Guy Poirier or donate online.