Associate Professor

elepage@uwaterloo.cael
519-888-4567 x33593
Office: ML 330

  • Licence Lettres modernes - Littérature générale et comparée, Université Stendhal – Grenoble 3, 2003
  • Master 2 Langue et littérature françaises, Université Lumière – Lyon 2, 2005
  • PhD French Studies, University of British Columbia, 2010 

Biography

My interest for different regions, landscapes, and remoteness is deeply rooted in the various locations where I have resided. I grew up in the beautiful French Alps where I completed my undergraduate studies and undertook my first research project in comparative literature. Initially, I came to Canada as an exchange student at Queen’s University (Kingston, Ontario). Through this experience, I discovered Québec literature and developed a passion for it. I returned to France, in Lyon this time, to undertake a Master thesis on the construction of identity and otherness in marginal areas, the settings of most of Louis Hamelin’s early novels. I then moved to Vancouver to complete a PhD in contemporary Québec literature. My doctoral thesis addressed questions more broadly linked to the representation of marginal sites in novels, poems, and essays by the authors Pierre Morency, Pierre Nepveu, and Louis Hamelin. My first position as Assistant Professor was at Université Saint-Boniface, in the French community of Winnipeg. Over the course of this one-year position, my interest for the francophone minorities in Canada started to translate in research publications. I came to the University of Waterloo as a Lecturer in 2010 and was appointed as a Faculty member in 2011. My teaching and research focuses mainly on the two fields of Québec and francophone minorities studies. Some of the key concepts that I reflect on are the transformation of landscapes, regional dynamics, conservation and sustainability, tourism, migrations, memory, and power relations imposed on various minorities or marginalized groups. I am also actively involved as a professional and community member by volunteering and holding positions on executive boards and associations. Last but not least, I am the proud mother of three children.

Biographie

Mon intérêt pour les lieux, les paysages et les distances est lié aux divers endroits où j’ai vécus. J’ai grandi dans les magnifiques Alpes françaises, où j’ai commencé mes études. Mon premier projet de recherche était en littérature comparée. Je suis initialement venue au Canada pour la première fois en tant qu’étudiante d’échange à l’Université Queen’s (Kingston, Ontario). C’est au cours de cette expérience que j’ai découvert la littérature québécoise qui m’a tout de suite passionnée. Je suis retournée en France, à Lyon cette fois-ci, pour entreprendre une thèse de maîtrise (Master 2) sur la construction de l’identité et de l’altérité dans les espaces marginaux où Louis Hamelin situe la plupart des intrigues de ses premiers romans. J’ai ensuite déménagé à Vancouver pour réaliser ma thèse de doctorat en littérature québécoise contemporaine, étudiant plus largement les représentations des espaces marginaux dans les romans, les poèmes et les essais des auteurs Pierre Morency, Pierre Nepveu et Louis Hamelin. Mon premier poste comme professeure adjointe était à l’Université Saint-Boniface, dans la communauté francophone de Winnipeg. Au cours de cette année au Manitoba, mon intérêt pour les minorités francophones du Canada a alors commencé à se traduire en publications de recherche. Je suis d’abord arrivée à l’Université de Waterloo comme lectrice en 2010, puis ai accédé à un poste de professeure en 2011. Je poursuis mes recherches dans ces deux champs, des études québécoises et des minorités francophones. Quelques-uns des concepts clés qui nourrissent ma réflexion sont la transformation des paysages, la dynamique des régions, la préservation et la durabilité, le tourisme, les migrations, la mémoire et les dynamiques de pouvoir imposées à diverses minorités ou à des groupes marginalisés. Par ailleurs, je suis aussi une membre active sur les plans professionnel et communautaire : je fais du bénévolat, suis membre de plusieurs associations et membre de comités exécutifs. Enfin et surtout, je suis la maman comblée de trois enfants.

Research and teaching interests

  • Québec literature and culture
  • Poetry
  • Geopoetics, theories of landscape
  • Ecocriticism, ecofeminism
  • Regionality, migrations, tourism, postindustrial places
  • Literature and cultural studies of francophone minorities in Canada
  • Theories of care and intersectionality; the dynamics of power on minorities or marginalized groups
  • Literature and visual arts

Domaines d’intérêt pour la recherche et l’enseignement

  • Littérature et culture québécoises
  • Poésie
  • Géopoétique, théories du paysage
  • Écopoétique, écoféminisme
  • Régionalité, migrations, tourisme et lieux postindustriels
  • Littérature et études culturelles des minorités de la francophonie canadienne
  • Théories du care et de l’intersectionnalité; les dynamiques de pouvoir envers les minorités ou des groupes marginalisés
  • Littérature et arts visuels

Current projects

My current research project, entitled “From Land to Landscape: Québec poetry in perspective since 1950” (SSRHC 2016-2019), examines the evolution of Québec poetry. The “poetry from the land” in the 1950s and 1960s was centered on the political concepts of land and country. Some of the most famous poems of that time represented Québec land in a very lyrical and abstract manner through decontextualized natural elements. My observation of contemporary creation since the 2000’s unveils what is both a return to the representation of non-urbanized areas – that I theorized in my first book -, and a change of perspective. To me, one of the dominant traits of current Québec poetry lies in its realism and its close attention to aesthetics, whereby emphasis is no longer on the land, but its landscapes. My objective consists in illustrating this shift from the politics of the land to the aesthetic landscape.

I analyze the concept of landscape at the intersection of the theories of geopoetics and ecopoetics. Indeed, the landscape is not the mere representation of a place but constitutes a complex living environment intertwined with relationships. Thus, this project tackles wider issues such as the transformation of our post-industrial environments, conservation and sustainability of unique landscapes, the impacts of tourism and migrations on communities and ecosystems, the division of resources and representations between (political, demographic, and economical) centres and marginalized regions.

Within the framework of this project, I conduct interviews with authors and artists. Some of the videos can be found on the website of the project: https://uwaterloo.ca/pays-paysage/

Projets en cours

Mon projet de recherche actuel, intitulé « Du pays au paysage. La poésie québécoise en perspective depuis 1950 » (CRSH 2016-2019), étudie l’évolution de la poésie québécoise. La poésie du pays des années 1950 et 1960 était centrée sur le concept politique de pays, qu’elle évoquait de façon à la fois lyrique et désincarnée à travers des éléments naturels souvent isolés, décontextualisés. Depuis 2000, j’observe dans la création contemporaine ce qui est à la fois un retour à la représentation d’espaces non urbanisés – que je désignais par le terme de « confins » dans mon premier livre –, et un changement de perspective. Ce qui me paraît dominer au sein de toute une portion de la poésie québécoise actuelle est son réalisme et son attention à l’esthétique, c’est-à-dire non plus au pays, mais à ses paysages. Mon objectif consiste donc à illustrer ce déplacement du pays politique au paysage esthétique.

J’étudie le concept de paysage en croisant les théories de la géopoétique et de l’écopoétique. En effet, le paysage n’est pas seulement la représentation d’un lieu, mais constitue un milieu de vie complexe tissé de relations. Ce projet aborde donc de plus larges questions telles que la transformation de nos espaces de vie à l’heure postindustrielle, la préservation et la durabilité de paysages uniques, les impacts du tourisme et des migrations sur les communautés et les écosystèmes, le partage des ressources et des représentations entre les centres (politiques, démographiques et économiques) et les régions marginalisés.

Dans le cadre de ce projet, je réalise des entretiens avec des auteurs et des artistes, dont des capsules vidéos se trouvent sur le site internet du projet : https://uwaterloo.ca/pays-paysage/.

Selected publications

Book

  • Géographie des confins, Ottawa, Éditions David, Coll. « Voix savantes », 2016.

Edited Book

  • Élise Lepage et Isabelle Miron (dir.), Imaginaire du terrain vague, Trois-Rivières (Québec), Éditions Le Sabord, 2019.

Most Recent Journal Issue Edited

Selected Articles and Chapters

  • « Paul Malenfant, fenêtres sur l’intérieur », Sensorielles. Autour de Paul Chanel Malenfant, Jacques Paquin et Vincent Lambert (dir.), Montréal, Éditions du Noroît, Coll. « Chemin de traverse », 2018, p. 55-75.
  • « Coïncidence secrète : des premiers recueils d’Andrée Lacelle, d’Hélène Dorion et de Dyane Léger », Francophonies d’Amérique, « La poésie franco-canadienne de la longue décennie de 1970 » Emir Delic et Jimmy Thibeault (dir.), nº 38-39, automne 2014-printemps 2015, p. 49-77.
  • « Les envers de la ville : de nouveaux paysages en poésie québécoise », « L’écologie dans la littérature canadienne », Pamela Banting, Cynthia Sugars et Herb Wyile (dir.), Studies in Canadian Literature/Études en littérature canadienne, vol. 39, nº1, à paraître en 2014.
  • « « Faire avec ce qu’il y a » : l’humilité du poème chez Michael Delisle », Voix et images, vol. XXXVIII nº3, printemps-été 2013, p. 31-45.
  • « Nancy Huston, empreintes et failles d’une mémoire sans frontière », Francophonies d’Amérique, nº 29, juin 2011, p. 79-95.
  •  « De la batture à l’écriture : les Histoires naturelles du Nouveau Monde de Pierre Morency », Études littéraires, vol. 41, nº 2, été 2010, p. 121-132.

Awards and achievements

  • 2016-18 : SSHRC Insight Development Grant : “Du pays au paysage : la poésie québécoise en perspective depuis 1950”, principal investigator
  • 2015 : Award to Scholarly Publication Program (ASPP) from the Canadian Federation for the Humanities and Social Sciences for the publication of my book Géographie des confins
  • 2015-16 : UW/SSHRC 4A Award, principal investigator
  • 2014-15 : UW/SSHRC 4A Award, principal investigator
  • 2013 : Lois Claxton Humanities and Social Sciences Award, University of Waterloo, principal investigator
  • 2008 : Association des Professeur.e.s de français des Universités et des collèges canadiens (APFUCC) Best student paper

Selected professional and community affiliations

  • 2016- : FIGURA, Associate Fellow (Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire)
  • 2009- : APLAQA [Association des Professeurs des littératures acadienne et québécoise de l'Atlantique]
  • 2008- : ALCQ [Association de Littératures canadienne et québécoise]
  • 2005- : APFUCC [Association des Professeur.e.s de français des Universités et des Collègues canadiens]
Affiliation: 
University of Waterloo